La lacto-fermentation est une méthode ancestrale de conservation des fruits et légumes sans cuisson. Cela permet de conserver les vitamines et les enzymes naturellement présentes dans les produits végétaux.
pAlpilles vous propose une large gamme de produits lacto-fermentés, dont 13 références certifiées en agriculture biologique.

Nos produits sont élaborés uniquement à partir de légumes de saison. Aussi, il est possible que certains produits connaissent des ruptures de stock.

Important : Nos produits sont vivants : ils ne subissent aucun traitement thermique (stérilisation, pasteurisation, ...). Cela leur permet de conserver intact l'ensemble de leurs nutriments, vitamines, enzymes. Les probiotiques naturellement présents demeurent actifs.
En cas d'exposition à la chaleur d'un pot avant ouverture, la fermentation est susceptible de reprendre. Cette réaction naturelle n'affecte pas la qualité sanitaire du produit mais peut avoir des conséquences sur ses qualités organoleptiques.

Recettes traditionnelles ou créations, découvrez l'ensemble de notre production  ci-dessous.


Aubergine - Poivron : Il s'agit d'une des rares recettes où la fermentation s'effectue dans l'huile. Saveurs relevées, huile d'olive, cette recette d'inspiration méditerranéenne se consomme plutôt froide, en apéritif, avec une salade verte...

Aubergine à la calabraise : Si vous n'aimez pas les plats pimentés, cette recette n'est pas pour vous. Recette traditionnelle du sud de l'Italie, c'est un antipasti très apprécié tout autour de la Méditerranée.

Butternut - Gingembre : C'est une recette d'hiver, sa couleur chaleureuse associée à l'énergie du gingembre accompagnera vos salades ou purée de pomme de terre, ou un risotto. En toast mélangée avec un fromage frais elle surprendra vos convives par la subtilité de ses arômes.

Carotte - Orange : Subtilité gustative entre le sucré de la carotte et la légère acidité de l'orange. La lacto-fermentation vient ajouter le développement aromatique du gingembre et de la menthe poivrée. C'est une recette fraîcheur, elle accompagne toutes vos salades en toute saison, idéale en sandwich ou dans les crêpes salées avec un fromage frais.

Caviar de courgettes : C'est une recette délicate en aromatiques. La courgette composée en grand partie d'eau se prête volontiers à la forme caviar, sa base plutôt neutre permet au citron, menthe poivrée et baies roses d'exprimer toutes leurs harmonies gustatives. On l'utilisera de préférence en toast ou dans une soupe froide ou chaude. En ce cas, l'intégrer au dernier moment pour garder tous les bienfaits de la lacto-fermentation.

Caviar d'aubergines : Une durée de fermentation plutôt longue, puisque la chair de l'aubergine est dense. Le jeu des aromatiques est essentiel car il permet d'exprimer une palette de saveur délicieuse.On peut y ajouter un peu d'huile d'olive et une légère touche de piment pour préparer vos toast.

 Chou citron : Cette préparation va ravir les végétariens et végan, elle apporte des nutriments extraordinaires, le chou blanc lisse au cours de la fermentation produit de la vitamine C, le citron en apporte également, les algues offrent quand à elles les protéines végétales.
Les graines de moutarde permettent de réduire l'acidité et sont un excellent conservateur. Ces petites graines ont voyagées au cours de l'histoire. En effet la graine de moutarde, de son nom scientifique sinapis alba, est connue depuis plus de 3000 ans où elle était cultivée en Chine. L’empereur Charlemagne, féru d’épices, recommanda sa culture et son usage dans les jardins bordant les monastères autour de Paris.
La moutarde était très cultivée en France, particulièrement à Paris, Dijon et toutes les régions à vignes car grâce aux vins devenant du vinaigre, on confectionnait la moutarde que l’on connaît de nos jours.

Dès le 12ème siècle, la Bourgogne (Dijon) s’en été fait une spécialité. C'est une épice citée dans les évangiles sous l'appellation sénevé ou sanve et dans les écrits médiévaux en tant que mostarde.

 Chou-fleur - Carotte : Une excellente recette pour commencer à se familiariser avec les légumes lacto-fementés. Vous y trouverez des légumes familiers, croquants, et colorés. Elle  s'approche un peu des Pickles et est idéale avec de la charcuterie ou une viande froide.

 Chou-fleur - Curry : Le chou-fleur est un légume santé par excellence. Composé de 85 % d'eau et de fibres Il contient des antioxydants qui, combinés aux nutriments contenus dans le soufre, stimulent les activités qui entraînent l’élimination des toxines de l’organisme.Il se marie parfaitement avec les trois épices Curry, Curcuma, Cumin...  qui aident à garder le croquant ! Cette recette est  un concentré d'épices excellent pour la santé, sa couleur Or accompagne un plat de riz ou de pâtes,, des salades de saison.

 Coleslaw : Initialement, le coleslaw est une salade composée originaire d'Amérique du Nord.
Comme tous les plats populaires il en existe des dizaines de variantes mais sa base reste inchangée : le chou.
Elle doit son nom aux hollandais qui l'ont popularisée : en néerlandais, kool signifie le chou et sla la laitue. Notre coleslaw lacto-fermenté est élaboré à partir de chou blanc lisse, carottes, oignons, ananas... 
Les notes acidulées et fruitées en font un plat très frais, à consommer tel quel ou en accompagnement de viande grillée.

 Kimchi coréen : Les pays d'extrême orient ont  une forte tradition de légumes fermenté dans leur gastronomie. La Corée ne déroge pas à cette règle et le kimchi en est l'exemple type. En effet, il est classé depuis 2015 au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO. Son intérêt est autant gustatif que nutritif.
Il existe autant de recettes de kimchi que de familles coréennes. La nôtre est peu pimentée, afin de satisfaire le goût du plus grand nombre, mais rien ne vous interdit de rajouter du piment si vous aimez ça !
Le kimchi accompagne les plats de viande mais peut aussi rentrer dans la composition de plats (soupe au kimchi, ...)
Un Coréen rencontré récemment m'a indiqué la recette d'un "sandwich asiatique" : dans une baguette ouverte dans sa longueur, étaler une couche de kimchi, une couche de viande grillée (porc, bœuf, poulet,...) coupée en petit morceau et, pourquoi pas, une fine couche de piment. Bon appétit !

Kimchi de kaki : Un produit très original, à la fois aigre-doux, très relevé sans être piquant, une texture onctueuse, il a tendance à faire l'unanimité. La période pendant laquelle nous produisons ce kimchi est très courte aussi, il n'est pas rare que nous soyons en rupture de stock.

Navet à la libanaise : Ces navets que l'on sert en mezze ou en accompagnement de grillades au Liban et dans les pays voisins sont joliment colorés. Leur teint rose surprenante est due à  l'utilisation de la betterave. La chair des navet poreuse permet cette belle coloration. Cette recette vous réconciliera avec les navets, la préparation est douce, légère, fraîche. les kabees el lift accompagnerons toutes vos salades, crêpes, sandwich. En accompagnement dans un shawarma c'est tout simplement exquis.

Panais - Carotte : Un très beau mariage de légumes racines. Le panais lacto-fermenté développe une saveur particulière, qui rappelle le goût de la châtaigne. On utilisera cette recette de préférence en accompagnement d'un plat chaud.

Rubis de betterave : cette recette accompagne idéalement toutes les salades notamment la mâche et les salades croquantes. Mixer la préparation avec de la crème fraîche et présenté des toast rose avec quelques brins de ciboulette.
La betterave est un légume-racine, au même titre que la carotte et le navet. Riche en glucides, sa chair offre de bonnes teneurs en vitamines B9, minéraux et fibres.  La betterave rouge apporte des vitamines du groupe B, notamment de la vitamine B9 (acide folique ou folates). Elle fournit également de la vitamine A, du béta-carotène et de la vitamine C. Sa chair comporte un large éventail de minéraux (fer, sodium, magnésium, potassium,calcium, zinc, cuivre).

Taboulé de chou-fleur : C'est la recette idéale pour l'appérif, travaillée finement en petits grains, elle permet toute sorte d'assemblage. Associée à la graine de couscous elle permet la réalisation d'un plat rapide et équilibré. Ses arômes oscillent entre les senteurs d'oignon, de ciboule, d'ail, de baies rose et de pomme. Une belle harmonie pour accompagner le chou-fleur le roi des légumes !

Tsukemono de chou-rouge : C'est un recette japonaise, qui s'inspire de la soustraction et non de l'accumulation des saveurs. les Nippons en ont fait un art culinaire suprême...

Extrait de l'excellent site https://voyagesenlegumie.be/tsukemono-chou-rouge/ dans lequel vous pourrez trouver aussi des recettes :

"Comme dans beaucoup d’histoires de préservation et de fermentation, le tsukemono est né de la nécessité. A l’instar d’autres latitudes, il fallait trouver un moyen de conserver les légumes pour traverser les hivers rudes  tout en gardant le maximum de nutriments. Consommés lors de la cérémonie du thé ou avec du riz, les tsukemono dateraient de plusieurs siècles, leur  apogée ayant été atteinte lors de l’ère EDO( 17ème-19ème sièce). La légende clame que l’origine  de ces ‘choses macérées’ se trouve au temple Kayatsu de Nagoya communément appelé d’ailleurs le Tsukemono Jinja(jinja = temple). Les habitants de cette région côtière ayant coutume de vivre de maraîchage et de récolte de sel marin, offraient légumes et sel chaque automne au dieu du temple. Pour conserver un peu plus longtemps les précieuses offrandes, l’on résolut d’enfermer légumes et sel dans la même jarre afin de mieux contenter les dieux. Heureuse initiative!Et c’est ainsi que le tsukemono aurait été inventé, l’occasion pour les descendants de ces villageois sagaces de célébrer chaque automne un festival dédié à cet art culinaire."

Cette excellent recette  ravira vos papilles, la complicité du chou rouge et de l'algue combu apportera une touche iodée d'une grand finesse. En association bien sur avec toutes vos salades ! avec un poisson grillé ou une viande braisée elle remplacera définitivement vos accompagnements classiques.